Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 08:14

Cinéma

 

36ème FESTIVAL INTERNATIONAL FILMS DE FEMME

 LE PALMARES COMPLET @ Créteil (France) 

 

Un travail titanesque produit par une équipe soudée comme des abeilles qui voyagent dans le Monde entier pour nous rapporter des films incroyables: 150 films en 10 jours.

Cette année le miel est savoureux et la récolte exceptionnelle.

P1010523

Le Festival a aussi fait honneur a des “héroïnes inattendues” : Kate Millett (célèbre féministe américaine), Maria de Medeiros, actrice-réalisatrice; Karine Saporta, talentueuse chorégraphe-photographe, Marceline Loridan infatigable globetrotter des luttes d’indépendance, Hiam Abbass actrice, réalisatrice, productrice et présidente du grand Jury cette année ainsi que Thérèse Clerc (La Thérèse des “Invisibles” de Sebastien Lifschitz).


Les "Avant-Première" du Festival:

"L'été des poissons volants" en présence de la réalisatrice Marcela Said,

"Dancing in Jaffa" de Hilla Medalia en présence de Pierre Dulaine,

"Sarah préfère la course" de Chloé Robichaud,

"Swim little fish swim" en présence des réalisateurs Ruben Amar et Lola Bessis,

"Que d'amour!" de Valérie Donzelli en présence de l'équipe,

"Elle est pas belle ma ville" de Claude Decouard et Martine Dautreppe en présence de l'équipe

 

ZAPPING PALMARÈS 36ème AFIFF 2014 @ Maison des Arts de Créteil, France

 

Grand prix du Jury - Meilleur long métrage fiction
Ayer no termina nunca de Isabel Coixet le Jury Fiction: link

"Barcelone, avril 2017. Un couple séparé depuis des années se retrouve dans un entrepôt à l'ambiance futuriste. À l'image inachevé de ce dernier, leur relation a, elle aussi, tourné court après qu'un événement tragique les a séparés. Elle est restée en Espagne alors que lui a déménagé en Allemagne. Une fois le couple de nouveau réuni, chagrin, colère, haine et amertume refont surface. Les plaies non cicatrisées sont toujours ouvertes. Un huit-clos poignant dans une Espagne ravagée par la récession".

Prix du Jury Anna Politkovskaïa - Meilleur long métrage documentaire
Lame de Fond de Perrine Michel le Jury Documentaire:link

Une petite chanson, la vente d’une maison familiale, une mère, un frère et sa sœur, réflexions, anecdotes, évocation nostalgique, émotion qui affleure et pourtant on reste bien élevé, pas d’effusion, la grande branche du vieux frêne tombe, « Papa s’est rasé la moustache », la voix de la sœur prend doucement sa place de narratrice ; imperceptiblement une mécanique inexorable se met en place, une mécanique du doute, d’une innocence impossible, du trouble de la mémoire - ou plutôt de la mémoire du trouble, le passé recouvre le présent pour envahir la maison. À partir de là, c’est le spectateur qui est emporté par une lame de fond. Denis Gheerbrant 

Prix du Public - Meilleur long métrage fiction
Corps et biens de Taïsia Igumentseva

"Un petit village où tout le monde se connaît. Le berger Vasilich consacre tout son temps à sa vache Candy. Zina, une dame âgée, maudit le gouvernement. Les femmes mariées observent, envieuses, les époux de leurs amies. Vanya, l’inventeur local, divertit les enfants avec ses machines. Un jour, les villageois apprennent à la télé que les effets de la plus grosse éruption solaire de l’histoire vont éradiquer l’humanité dans les 24 heures. Chacun va alors trouver un moyen bien à lui de dire adieu à la vie mais tous vont participer à une énorme fête de fin du monde. Les tables sont mises, des tartes sont préparées et certains font preuve de courage pour prendre des décisions de vie cruciales. Mais la fin du monde ne semble pas vouloir venir"

Prix du Public - Meilleur long métrage documentaire
No Burqas Behind Bars de Maryam Ebrahimi et Nima Sarvestani

Ce film a été tourné dans son intégralité au sein d’une prison pour femmes en Afghanistan. Cet accès exceptionnel et sans précédent permet d’explorer la façon dont les « crimes moraux » sont utilisés pour contrôler les femmes. À travers le portrait de femmes dont l’unique tort fut d’avoir emprunté leur propre chemin et parfois préféré leur cœur à la raison, le film se fait l‘écho de leurs voix, leur détresse et leurs espoirs. Leurs témoignages permettent de dessiner les contours de ce monde fermé et des destinées qui s’y croisent. « J'ai été surprise de la facilité avec laquelle nous avons filmé leurs propos. Conscientes de ne pas être des criminelles, elles venaient à moi naturellement. J'étais comme un moyen de faire résonner leur voix dans un monde où elles ne peuvent être entendues ». Nima Sarvestani

Prix du Public - Meilleur court métrage français
Kijima Stories de Laetitia Mikles

M. Kijima n’est plus un yakuza. Il se serait choisi un tout autre destin » clame un article d’un journal de Sapporo. Mais est-ce bien vrai ? Un mystérieux dessinateur mène son enquête sur l’ex-mafieux japonais.

Prix du Jury Graine de Cinéphage - Meilleur long métrage fiction
Innocents de Chen-Hsi Wong

Singapour, années 1980. Après la séparation de ses parents, Syafiqah est confiée à sa grandmère et entre dans une institution particulièrement stricte où elle se lit d'amitié avec Al Huat, un garçon rejeté par ses camarades comme par ses professeurs. Incompris, ils passent leurs aprèsmidi près d’un immense canal situé derrière leur école qui sert à évacuer les eaux pendant les tempêtes. Les deux amis vont ainsi se fabriquer à partir de ce lieu singulier, un monde fantastique et fragile. Innocents est une ode à la nature vue à travers le regard neuf de deux amis, unis dans leur résistance à la violence du monde adulte.

Prix du Public - Prix du Jury Université Paris Est Créteil (UPEC) - Meilleur court métrage

 Joanna de Aneta Kopacz  En Avril 2010, Joanna apprend qu’elle va mourir d’un cancer dans les trois prochains mois. Elle promet alors à son jeune fils Jas de survivre aussi longtemps que possible. Pour lui, elle tient un blog qui connaît très vite une grande popularité.

Allez faire un tour sur le Blog de Claude Duty "Petit journal vidéo de ma visite de 7 jours à Créteil dans le jury longs métrages de fiction du 36ème festival international de films de femmes":link

Les Photos de Livia Saavedra : link

Le site AFIFF: link

Copyright© Danishout Mars 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by DANISHOUT - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de danishout.over-blog.com
  • Le blog de danishout.over-blog.com
  • : FILMER AU BON MOMENT AU BON ENDROIT
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Catégories

Liens