Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 16:23

Cinéma

Un film sur et avec Tomi UNGERER

« L’ESPRIT FRAPPEUR » de Brad BERNSTEIN

Far Out Isn't Far Enough: The Tomi Ungerer Story

En salles Mercredi 19 Décembre 2012

 


 

Hier soir, à l’avant-première de « L’Esprit frappeur », j’ai revu Tomi quinze ans après la production de sa soirée Thema "Un diable en paradis" sur Arte link . A sa droite, sa femme Yvonne, toujours aussi magnifique, nous échangeons quelques mots en français ; Tout autour, une nuée de gens de laquelle se détache leur fille, Aria. Désormais, c’est elle qui s’occupe de ses affaires… tweeter, facebook, le site officiel, c’est elle !


Tomi en promo.

Quand Tomi est en « promo », c’est comme les poupées russes, une actu en cache une autre qui en cache une autre. Toujours joyeux, il sort dans la conversation: une Exposition à Strasbourg, un film d’animation, un film documentaire au Cinéma, des rencontres,…, prochainement un livre hommage à l’Irlande.


Un film documentaire qui réveille.

S’attaquer à un monstre comme Tomi en 1h38 nécessite un esprit de synthèse impitoyable. Autant dire qu’il faut bien maîtriser son sujet.

Brad BERNSTEIN, je te vois submergé, te retrouvant à un moment contraint d’arrêter le tournage pour t’attacher au montage avec une centaine d’heures d’images à ordonner, essayant de rendre ton film aussi original et précis que le coup de crayon de Tomi.

Quelle putain de bonne idée d’avoir contacté Tomi, qu’il ait accepté et que cette rencontre se termine par un film généreux, débordant de créativité avec des rires, des larmes, des colères et des confessions.

Voilà Brad, Tomi t’a donné cette chance. C'est bien Brad; Merci! Il était grand temps de faire découvrir sur grand écran ce monstre merveilleux. Il reste encore tant de choses à dire et à voir sur Tomi, tu veux pas nous faire un "Esprit frappeur 2" avec un peu moins de musique et en filmant plus longtemps les dessins?

 

P1040980.JPG

Quelques mots de Tomi

 

40 000 dessins publiés,   livres pour enfants traduits en 33 langues.

« Disons que je suis un peu surproductif. Je suis persécuté par mes idées, c’est tout ! »

 

Les films documentaires

« J’ai fait une centaine de films mais, toujours pour la télévision. Avec Percy Adlon, le réalisateur de Bagdad Café (César meilleur film étranger en1989), on a fait 4 films. C’est surtout avec Arte… Arte, c’est formidable, j’ai fait une soirée Thema. Je l’ai faite uniquement parce que j’ai rencontré des gens sympathiques parce que je ne peux pas travailler avec des gens que je ne peux pas blairer. Ça a toujours été un échange. »

P1040970.JPG

 

L’Esprit Frappeur.

« Mais d’être sur un écran au cinéma c’est quand même une autre histoire ».

« Normalement, ça devrait me faire peur, mais je dois dire que ça m’est tombé du ciel. Vous savez que pendant des années, j’ai été littérairement banni aux Etats-Unis. Que pendant des années, même mes livres d’enfants étaient interdits dans toutes les bibliothèques américaines.

C’est finalement l’année dernière que je suis retourné aux Etats-Unis. Il y avait un article dans le New York Times et c’est comme ça que Brad a eu envie de faire un film sur moi. Quelqu’un qui n’a jamais fait un film sauf quelques courts-métrages. C’est là que je pense qu’il est important dans la vie de garder son instinct. Il y a parfois des choses qui « sentent bon ». Quand c’est le contraire, les Américains disent « I smell a rat » et là, c’était l’opposé, j’ai senti une souris.  Avant de faire des films, il était commentateur de télévision. C’est la force des Américains. À le voir, c’est vraiment le prototype de l’Américain. Il ne parle pas le Français, il ne parle pas l’Allemand. Il est tellement sympathique, avec cette ouverture d’esprit. Il est venu comme un alambique en faisant en sorte que tout ce qui en ressorte soit bien distillé ». 

« Je dois vous dire que j’ai horreur de me voir à l’écran. J’ai horreur de mes accents, je suis toujours dans un état d’embarras. C’est ma femme qui a dit « Non, je veux voir ce film ». Cette fois-ci, quelque chose est arrivé, je dois dire que j’en suis content. Après ces centaines d’heures d’enregistrement en Irlande, à New York, au Canada, en France et en Alsace, je peux dire que je n’ai pas été trahi. Il est arrivé à faire une synthèse qui est à mon avis remarquable. Je peux dire que la seule faute de ce film c’est tout ce qu’il n’y a pas dedans mais ce qu’il y a dedans, je suis d’accord, c’est bien et ça me met en paix avec moi-même. Bravo à Brad ! »

P1040979.JPG

 

L’Irlande

« Comme je l’ai toujours dit mes racines sont alsaciennes, mais mes branches et mon feuillage, je les emmènent donc mes fruits peuvent tomber un peu partout. À force de collectionner les lieux d’habitation, on trouve un compromis et le mien, c’est l’Irlande. Ce n’est pas que le pays, ce sont les Irlandais aussi… Leur mentalité ». 

« Le plus grand amour dans ma vie, c’est en 1955 quand j’ai découvert l’océan dans le cotentin. C’est devenu une drogue comme les mots croisés. En Irlande, j’ai devant moi la mer et un peuple sympathique. Les Irlandais ne sont pas arrogants, ils savent se battre… je crois que c’est ça qui me rassure finalement. Je suis très bien en Irlande et d’ailleurs mon dernier livre qui va sortir en 2013 est un hommage à l’Irlande ».

 

L’Alsace

« L’Alsace c’est une manie. C’est une habitude, c’est le retour au passé. Je me suis quand même rendu compte qu’en étant alsacien, on a un gros problème d’identité. Et c’est grâce à cette absence d’identité nationale patriotique que j’ai pu avoir cette liberté de m’adapter ailleurs. La différence est une force».

 

 Autre Actualité

« JEAN DE LA LUNE » de Stepan SCHESCH 

En Salles Mercredi 19 Décembre 2012

Merci à Jean LABADIE, Le Pacte:  link

Lien site internet officiel: link

P1040963.JPG

Copyright© Danishout Décembre 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by DANISHOUT - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de danishout.over-blog.com
  • Le blog de danishout.over-blog.com
  • : FILMER AU BON MOMENT AU BON ENDROIT
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Catégories

Liens