Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 10:21

Musique

The JIM JONES REVUE @ Maroquinerie Paris - France

le 28 Nov 2012

Vous voulez écouter?

Vous voulez voir?

L'interview de Jim Jones ça s'écoute là  link

L'Interview de Henri Herbert ça s'écoute là  link

JJR.JPG

 

Après leur Concert, on se retrouve dans les loges pour une interview immersion dans "THE SAVAGE HEART" en VF et en VO. Merci à Jim et à Henri!

Interview "Jim Jones raconte et Henri Herbert traduit..."  link

Interview en français de "Henri Herbert..."  link


Tournée 2012-13: Royaume-Uni, Espagne, Italie, France, Japon, Australie, Etats-Unis, Irlande, Chine, Belgique, Allemagne, Hollande, Canada...


Les Membres:
Jim Jones : Chant, Guitare
Rupert Orton : Guitare
Henri Herbert : Piano
Gavin Jay : Basse

Nick Jones: Batterie

http://www.jimjonesrevue.com/website/live

Concert @ "El Sol", Madrid (Espagne): link

Concert @ "Salle Paul B.", Massy (France): link

Copyright© Danishout Novembre 2012

Repost 0
Published by DANISHOUT - dans Musique
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 14:19

Musique

 

Quand une Fanfare invite une Fanfare dans les Cévennes

 

C'était le 16 Août 2012: Les Fanfarons de Lasalle accueillaient les Fanfoireux de Bruxelles @ Cévennes (France)


Les Fanfarons de Lasalle:
MUSIQUE RURALE DU MONDE, jazz, balkans, sud américain, chanson française...
Fanfare improbable et impertinente qui propose un répertoire bio-diversifié aux propriétés euphorisantes et stimulantes qui donnent envie de chanter et de danser!

Les Fanfoireux de Bruxelles :
Après leur 56ème tour du monde, les camions cassés et les chaussures usées, les Fanfoireux de retour à Bruxelles déballent leurs valises et leurs sons métissés. L'énergie positive et la joie de vivre qui les animent fait des miracles aux quatre coins de la Belgique et à l'étranger.
Sous la devise " liberté et allégresse ", ils chantent la poésie de la vie.

Copyright© Danishout Août 2012

Repost 0
Published by DANISHOUT - dans Musique
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 08:39

Voyage

 

VENISE après le Carnaval c'est... comme ça!


Je n'avais jamais vu Venise: trop de touristes, trop de clichés de couples en gondoles, trop de masques indigestes dans les vitrines; trop de détails qui défigurent ma vision romanesque de la Sérénissime. Je me disais: "Il y a tant d'autres choses à voir dans le monde entier... Oui, mais si Venise est patrimoine mondial de l'UNESCO, c'est qu'elle doit bien avoir un truc, non?".    

 

Venezia: Isola di San Giorgio Maggiore, San Marco, Tronchetto Lido di Venezia,

Ponte di Rialto, La Giudecca ...

 

Bien choisir sa date!

VENISE après le Carnaval c'est encore plein de confettis sur la place Saint-Marc et aux alentours, quelques palais aux volets fermés et surtout, une ambiance qui ressemble au calme après la tempête. Un peu comme un géant qui digère... après une orgie.

Arrivée, je passe par la case "hôtel": "Ah désolé, la chambre réservée, elle est plus libre, il y a un Monsieur qui s'est cassé la jambe, il ne peut pas bouger. Nous avons un autre Hôtel plus luxueux et patati et patata... ". Oh non, il faut déjà lutter. Une respiration et je fais une improvisation dans le hall de l'hôtel qui soigne la jambe cassée, autres soucis et confirme la mauvaise réputation des français. Orfff!!! Ensuite, j'ai plongé...

371.JPG

235.JPG

Quelques photos de mes endroits préférés 

Venise

P1110808.JPG

P1110607.JPG

P1110641

P1110664.JPG

P1110674.JPG

P1110683.JPG

P1110698.JPG

P1110711.JPG

P1110721.JPG

P1110726-copie-1.JPG

P1110817.JPG

P1110755.JPG

P1110966.JPG

P1120012.JPG

P1120227.JPG

P1120201.JPG

 

Lido

P1110838

P1110843.JPG

P1110845.JPG

P1110855.JPG

P1110867.JPG

P1110879.JPG

A table!

P1110990.JPG

1149.JPG

1177.JPG

1197.JPG

 

Lien utile: "Venise vue par deux Vénitiens" link

Copyright© Danishout Mars 2012

Repost 0
Published by DANISHOUT - dans Voyage
commenter cet article
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 10:14

Politique - Télévision

 

 

"LET'S MAKE MONEY!" un film d'Erwin WAGENHOFER


Apres "We Feed The World", film évènement sur notre alimentation, le réalisateur Erwin Wagenhofer revient avec un nouveau documentaire : Les banques introduisent notre argent dans le circuit monétaire international, si bien que toute personne ayant un compte bancaire participe sans le savoir au système financier mondial.
A travers les témoignages des différents acteurs de ce système, le réalisateur nous révèle les dérives d'une économie sans garde-fou : paradis fiscaux, chantage économique, investissements fictifs, etc.
Ce film impressionnant montre les dérives du système libéral, ses conséquences humaines, démographiques et écologiques.
Un documentaire implacable prévoyant une crise inévitable, aujourd'hui chez nous...

 


 A voir de toute urgence "L'autre séance" sur LCP-Assemblée Nationale et/ou en streaming

 

 

L'autre jour, en passant devant ma télé allumée, je tombe sur cet OVNI, le film documentaire autrichien d'Erwin WAGENHOFER "Let's make money!". Durant deux heures, j'apprends les circuits de la finance actuelle. Je voyage beaucoup: Autriche, Allemagne, Angleterre, Burkina Faso, Espagne, Inde, Ile de Jersey, ... Très vite, je comprends pourquoi nous courons à la catastrophe. L'argent devrait circuler dans le Monde comme le sang dans le corps humain pour que ça fonctionne bien, ce qui n'est pas le cas. Il s'accumule dans quelques endroits privilégiés, un peu comme des énormes caillots de sang, en privant la majeure partie du reste du Monde de tout. Les sommes sont phénoménales. La plupart du temps, les riches ne sont ni identifiés, ni localisés grâce aux paradis fiscaux. Les Politiques ne changeront rien. Ils n'ont ni l'envie, ni le pouvoir.

 

"Il n'y a pas que l'argent dans la vie" est une phrase qui ne se prononce pas.

Quant à l'éthique, ce mot n'existe pas.

 

Au début, le principe est assez compliqué à saisir puis, on découvre toutes les subtilités du mécanisme. Nous écoutons cet homme d'affaires dans la voiture racontant le capitalisme financier; assis à la place du mort, nous comprenons que la valeur « travail » ne vaut plus rien. L'objectif c'est le profit immédiat sans penser à long terme.

let-smakemoneybbis.JPG

Ce film ayant été produit en 2008, certains travers ont déjà été franchis.Un homme au volant d'une Berline décrit son métier. Nous dit être bien conscient de cette manière scandaleuse de travailler et de "faire de l'argent" aussi rapidement, insiste sur le fait qu'il n'est pas hors la loi. Si c'est mal en tout cas, c'est légal. Conclusion, ce n'est pas de notre faute. Certains se repentissent en témoignant, d'autres continuent à profiter du système sans scrupule. Les Maîtres du Monde témoignent, nous impliquent directement en parlant des petits actionnaires, de nos comptes en banque. Je ne peux m'empêcher de me demander si saigner les pays en voie de développement pour s'enrichir toujours plus, se paye un jour. Quand? Comment? Bulle immobilière en Espagne, paradis fiscaux dont le plus "achevé" se situe dans l'île de Jersey, monoculture du coton au Burkina Faso, mines d'or au Zaïre, ...

Le modèle va droit dans le mur.

Cyniques, ils avertissent qu'une bombe à retardement est toute prête pour nous, nos enfants, les enfants de nos enfants. Comment s'appelle un Monde qui ne prête qu'aux riches, ou quand il prête aux pauvres lui revient directement pour faire du profit? Ils ne sont pas disposés à trouver d'autres solutions. Ils amassent pour eux et leurs proches, un point c'est tout! Ainsi, 11500 milliards de dollars fructifient dans les paradis fiscaux, échappant aux impôts alors que 7% de cette somme à hauteur de 30%, pourrait alimenter de 250 milliards de dollars le programme d'aide au développement pour atteindre les objectifs du millénaire arrêtés par l'ONU.

Herman SHEER, parlementaire Allemand et lauréat du prix Nobel alternatif, déclare à la fin du documentaire:«Si nous ne créons pas un nouveau mode de répartition des richesses, ce qui a abouti à la Seconde Guerre mondiale se reproduira sous une autre forme. C’est une nouvelle ère de barbarie qui s’ouvrira.»

link

link

Sur youtube, Paul GRIGNON nous livre une version plus récente (2010) de son célèbre "Money As Debt" ou "L'Argent dette". Il explique le système actuel de l'argent-dette en film d'animation avec une voix off comme un conte de fée.

 

Copyright© Danishout Février 2012 

Repost 0
Published by DANISHOUT - dans Politique
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 21:29

Cinéma

 

P1110010.JPG

Les Rencontres Internationales du cinéma de patrimoine de Vincennes ont été créées en 2006 dans ce berceau du cinéma. Vincennes, entretient, en effet, une relation historique avec le cinéma depuis sa naissance : Charles Pathé, Max Linder et Méliès y ont travaillé et popularisé le 7e art.

 P1100995.JPG

P1100997.JPG

Chaque année, les Prix Henri-Langlois récompensent des techniciens, comédiens, réalisateurs, fondations et cinémathèques remarqués, pour leur contribution à la connaissance et à la transmission du patrimoine cinématographique.

P1100954

Hôtel de Ville de Vincennes, Lundi 30 Janvier à 20h30, la Cérémonie de clôture, présidée par Marina VLADY, marraine de l’édition 2012 commence par un magnifique combat, comme dans les films de cape et d’épée, de la troupe dirigée par Michel CARLIEZ.

 

P1100910.JPG 

- Prix Henri-Langlois 2012 d’Honneur pour l’ensemble de sa carrière, à Marina Vlady, comédienne.


 P1100988.JPG

- Prix Henri-Langlois 2012 à Jean Becker, réalisateur, pour l’ensemble de sa carrière et au nom d’une grande famille du cinéma français, la famille Becker.


 P1100961.JPG

- 1er Prix Henri-Langlois du Cinéma de comédie décerné à  Georges Lautner pour l’ensemble de sa carrière.

 

- Prix Henri-Langlois 2012 Comédienne décerné à Hiam Abbas.

 

P1100964.JPG 

- Prix Henri-Langlois 2012 Compositeur de Musiques pour l’image, décerné à Greco Casadesus, compositeur et président fondateur d’honneur de l’Ucmf.

 

P1100999.JPG

- Trophée Coup de Coeur 2012 :

 ex- aequo de l’association Henri-Langlois, à Pierre Schöeller, réalisateur pour son film "L’exercice de l’état" et à Bertrand Bonello, réalisateur pour son film "L’Appolonide".

 

P1100972.JPG

- Prix Henri-Langlois 2012 Film d'animation à Joann Sfar & Antoine Delesvaux, réalisateurs, pour le film d’animation "Le Chat du Rabbin".

 

P1100978.JPG

- Prix Henri-Langlois Révélations 2012 à Mathieu Demy, comédien et réalisateur, pour ses débuts derrière la caméra pour son premier long métrage, "Americano".

 

 

- Prix Henri-Langlois 2012 - Cinémas du Monde, d’ici & d’ailleurs «Comédienne» à Fatemeh Motamedaria (Iran).

 

- Prix Henri-Langlois 2012 - Cinémas du Monde, d’ici & d’ailleurs «Réalisateur» à Abderramanhe Sissako.

 

P1100974.JPG 

- 1er Prix Henri-Langlois du Film documentaire à Isabelle Clarke et Daniel Costelle.

 

- Prix Henri-Langlois 2012 Humanisme & engagement à Sylvain Estibal, réalisateur, pour son film "Le Cochon de Gaza".

 

P1100986

- 1er Prix Henri-Langlois du court métrage à « La France qui se lève tôt » de Hugo Chesnard.

 

P1100958.JPG

- Trophée « coup de coeur » de l’association de la presse européenne, des lycéens et étudiants et du public attribués aux films de la sélection Eye on Films en compétition à Vincennes et parrainé par Claude Lelouch en sa présence et celle de Jean-Marc Barr, parrain du Label à:

Trophée Association de la presse européenne et des lycéens&étudiants à « Red Heart » de Halkawt Mustafa (Irak/Norvège).

Trophée du Public à "Fear of Fallinf" de Bartosz Konopka (Pologne).

P1100981.JPG

Le Prix remis à la comédienne iranienne Fatemeh MOTAMED-ARIA fut le moment le plus touchant par son engagement cinématographique.

Cette soirée a confirmé la relation  privilégiée et historique de la ville de Vincennes avec le cinéma depuis sa naissance jusqu’à aujourd’hui. 

Durant 4 jours, 15.000 visiteurs et de grandes personnalités du cinéma mondial étaient là: Tawfik Abu Wael , Hiam Abbas, Viviana Andriani, Marianne Anska , Helioz Azoulay, Abbas Bakhtiari, Jean Marc Barr, Jean Becker, Alain Beverini, Fabienne Bichet,  Thierry Binisti, Jean-Philippe Blime, Yves Boisset, Mirjana Bojic Walter, Bertrand Bonello, Carlo Boso, Flora Boumia, Jonathan Broda,  Mathieu Buisson, Greco Casadesus, Robert Castel, Jacques Champreux, Roger Carel, Claude Carliez, Michel Carliez, Charly Cassan, Cheyenne Carron, Marine Cartegini, Bernard Chateau, Hugo Chesnard,  Frank Chorot, Anaïs Clanet,  Isabelle Clarke, Sophie Clement,  Bernard Coll, Daniel Costelle, Francine Cousteau , Robin Davis, Hélène-de-Fougerolles, Antoine de Gaudemar, Agnès Delachair, Antoine Delesvaux, Marie Demart, Mathieu Demy, Manault Deva, Jérôme Diament-Berger, Robert Didier,  Lucia Doré-Ivanovitch, Eriq Ebouaney, Ann Emond,  Maurice Fellous, Marcela Feraru, Alain Fillon, Jean-Pierre Gardelli, Denis Freyt, Laurent Gerra, Jean Christophe Gigot, Ilaria Gomarasca , Guillaume Gouix,  Marc Guidoni, René Guinville, Henri Guybet, Mustafa Halkawt, Hafsia Herzi, Cedric Ido, Chloé Jourdan, Manuela Justine-Cipriano,  Serge July, Katia Kazak, Arnaud Kerneguez, Laurent Lafon, Michel Landi, Jean-Louis Langlois, Nadav Lapid, Georges Lautner, Gildas Lecoq, Hélène Lee, Claude Lelouch, Martine Lelouch, Claire Lemoine, Céline Levillain,  Rafael Lewandowski, Philippe Lioret, Jean-Pierre Lledo, François-Guillaume Llorrain, Pierre Londiche, Loic Magneron, Patrizia Mancini, Keren Marciano,   Didier Martiny, Stephen Melchiori , Yannick Elydjah Meyo, Gilles Mimouni, Jean-Pierre Mocky,  Alain Moget, Fatemeh  Motamedaria,  Philippe Muyl, Michel Ocelot, Michel Olivier, Edy Payet,  Vincent Perrot, Jean-Jacques Peroni, Vincent Perrot, Vincent Paul-Boncour,  Frédéric Pons, Christine Ranunkel, Jean-Paul Rappeneau , Robin Renucci,  Edmond Richard, Patrick Rotman , Camille Rousselet, Daniel Saint-Hamont, Nawid Sarem , Thomas Schmitt,  Michela Secci , Lyes Semiane, Reza Serkanian,  Johan Sfar, Simon Simsi, Jean-Pierre Stora,   Beatrice Thiriez, Taoues Titraoui, Agnès Varda, Jessie Varin, Roxana Vasile, Laurence Vasseur,  Caroline Venzo, Frédéric Vidal, François Vila, Patrick Villacampa, Guy Vindeou, Marina Vlady, Christine Yordamian...

Copyright© Danishout Janvier 2012

Repost 0
Published by DANISHOUT - dans Cinéma
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 16:56

Cinéma

 

P1100937.JPG

 

Les Lauréats des Prix Henri-Langlois 2012 des Rencontres Internationales du Cinéma @ Vincennes, France

Du 27 au 30 janvier 2012, ce sont 4 jours de projections, débat, tables rondes, ateliers et animations jeune public pour célébrer ensemble le cinéma d’hier, d’aujourd’hui et de demain ainsi que ceux qui ont fait, font et feront le cinéma.

Plus de 50 films, de nombreuses personnalités et professionnels accompagnent le Public dans ce voyage intemporel d’images et d’émotions cinématographiques.

P1100946

En ce début d’année 2012, dans le Val-de-Marne, il existe la ville du Cinéma sinistrée : Joinville-le-Pont et la ville qui fête le Cinéma : Vincennes. La première enterre son Patrimoine tandis que la deuxième vise à « Soutenir et Promouvoir le 7ème Art », celui d’hier, d’aujourd’hui et de demain aux dimensions Internationales.

 P1110009.JPG

Hôtel de Ville de Vincennes, Vendredi 27 Janvier à 20h30, les Métiers sont à l’honneur avec une petite heure de retard "comme toujours" selon une habituée.

Les Rencontres décernent les Prix Henri-Langlois, qui récompensent des techniciens, comédiens, réalisateurs, fondations et cinémathèques remarqués, pour leur contribution à la connaissance et à la transmission du patrimoine cinématographique.

P1100909

Les Trophées sont remis aux Lauréats par Melle Marina VLADY, Marraine de l’édition 2012,  M. Laurent LAFON Maire de Vincennes et conseiller Régional d’Ile de France, M. Frédéric VIDAL, Directeur Général, M. Stephen MELCHIORI Directeur Artistique des Rencontres et autres invités prestigieux.

 

P1100912

 Le prix Henri-Langlois 2012 - Art et techniques du CinémaSimon SIMSI, le Cinéma Vincennes et sa société de Distribution « Les Acacias » qui fêtera ses 30 ans cette année. 

P1100922.JPG

Le prix Henri-Langlois 2012 - Art et techniques du Cinéma: Claude et Michel CARLIEZ, Profession Cascadeur et Maître de l’Art du duel et combat à l’épée de père en fils. "Une belle transmission, beaucoup d'amour et de travail".

P1100931.JPG

Le prix Henri-Langlois 2012 - Art et techniques du Cinéma: Roger CAREL, Profession  Comédien honorée par sa carrière exceptionnelle dans le doublage. "Il demeure la plus « grande voix » du Cinéma".

P1100935.JPG

Le prix Henri-Langlois 2012 – Art et techniques du Cinéma: Michel LANDI, Profession Affichiste, il a créé les plus grandes affiches de films du Cinéma mondial.

P1100915.JPG

Le prix Henri-Langlois 2012 - Promotion et défense du cinéma : Loïc MAGNERON, de Wide Management.

P1100896

 Après la remise des Prix, tout le monde s'est jeté sur le buffet rapidement transformé en champ de bataille. J’espère que ce sera plus courtois dans les files d’attente des salles de cinéma.

Rendez-vous Lundi 30 Janvier 2012 à 20h30, Cérémonie de clôture

pour la suite des remises de Prix Henri-Langlois 2012.

Copyright© Danishout Janvier 2012

Repost 0
Published by DANISHOUT - dans Cinéma
commenter cet article
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 11:55

Théâtre

 

La Compagnie Jean-Claude DROUOT @ Théâtre de l’Epée de Bois

La Cartoucherie de Vincennes, France

P1090202

En ce moment dans le Bois de Vincennes, au Théâtre de l’Epée de Bois à la Cartoucherie, on applaudit la famille Jean-Claude Drouot: Jean-Claude, le Père et ses trois fils, Renaud, Baryton sur scène, Olivier et Emmanuel à la Lumière, Son et Régie.

Dans la première pièce, « Mozart Père et Fils », Jean-Claude Drouot dans le rôle du père et Renaud Drouot dans le rôle du fils à savoir Léopold Mozart et Wolfgang Amadeus Mozart, sont accompagnés de Elio Di Tanna au Piano. L’un lit et l’autre chante.

Pour cette jolie idée devenue une histoire d’amour entre un père et son fils, ils ont choisit la salle en bois. Olivier y réalise une lumière délicate comme un tableau d’époque sachant mettre en valeur ce lieu unique.

P1110017

Dans la deuxième pièce, on retrouve Jean-Claude Drouot sur scène et Emmanuel à la Lumière, Son et la Régie.

Pour « Lear et son fou » de A. Benedetto, ils se sont installés dans la salle en pierre. C’est le procès de Lear par son fou. Le texte que l'on peut croire compliqué devient limpide tantôt drôle, tantôt tragique grâce aux interprètes et à la mise en scène.

Jean-Claude Drouot est magnifique quand il souffre, qu’il ne souffre plus, touche et fait rire !

Quand à Serge Le Lay, je l’ai croisé durant le Festival d’Avignon 2011 marchant de long en large en disant son texte sous le soleil. Car avant d’officier ici, ils ont triomphé au Festival avec des éloges dans les critiques et un bouche à oreille qui ne cessait de s'amplifier.

P1090215 

Les critiques de la presse et du public sont élogieuses. Qu’ajouter de plus si ce n’est de vous conseiller de profiter de ce moment rare.

Vous pourrez faire "un deux en un" comme la plupart des spectateurs avec une pause entre les deux dans ce lieu chaleureux qu'est le Théâtre de l'Epée de Bois.

Partez en voyage, allez-y, profitez de la famille DROUOT !

Copyright© Danishout Janvier 2012

Repost 0
Published by DANISHOUT - dans Théâtre
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 22:42

Voyage

 

WIEN, IMPERIAL CITY!

 

P1100464.JPG

 

"Le Belvédère"

Le prince Eugène de Savoie (1663 - 1736), brillant général et grand amateur d’art, commanda à Johann Lukas von Hildebrandt le Palais-jardin du Belvédère pour en faire sa résidence d’été, aux portes de la ville. Cette œuvre d’art totale de l’époque baroque est constituée de deux châteaux : Belvédère supérieur et Belvédère inférieur avec de nombreux témoignages de l'art autrichien: « Le Baiser » et « Judith » de Gustav Klimt, et les œuvres majeures de Egon Schiele, de Oskar Kokoschka sans oublier Claude Monet, Marianna Gartner, Carl Moll et Henri Le Fauconnier. Des écureuils très sociables se fondent dans le luxe de ce bel ensemble baroque aux vastes jardins.  

P1100459.JPG

P1100448

P1100483

P1100480.JPGP1100444

 

"Stephans Platz"

La  Cathédrale Saint-Etienne a une très belle toiture de motifs colorés. Pour avoir un panorama de la ville, prenez les 343 marches de la flèche.

P1100012

P1090998

P1090994.JPG

P1100545.JPG

 

 

"La maison Haas" de Hans Hollein (1990), architecte

P1090996.JPG

P1100003.JPG

 

"Peterskirche", imitation de la Basilique Saint-Pierre de Rome

P1100034.JPG

P1100036.JPG 

"Zur Schwäbischen Jungfrau"

P1100026.JPGP1100031.JPG

 

"Ankeruhr", l'horloge de Franz von Matsch (1914)

P1090983

P1090987

 

 

"Le château de Schönbrunn"

Le château de Schönbrunn, l'ancienne résidence d'été de la famille impériale compte parmi les plus beaux palais baroques d'Europe. Propriété des Habsbourg depuis 1569, la femme de l'empereur Ferdinand II, fit construire sur ce site un château de villégiature en 1642, et qu'elle nomma tout d'abord « Schönbrunn » qui signifie « belle fontaine » en français. Le château et les jardins construits dès 1696 après le siège turc furent entièrement réaménagés sous le règne de Marie-Thérèse après 1743. La plus grande partie de l'année, les Habsbourg résidaient dans les nombreux appartements privés nécessaires à une grande famille impériale, en plus des appartements officiels. À la Hofburg, les anciens appartements privés de la famille impériale sont aujourd'hui ouverts au public. Et c’est magnifique ! 

P1100138.JPG

P1100141.JPG

P1100157.JPG

P1100183

 

P1100189.JPGP1100225.JPG

 

 

Le Palais Impérial de Hofburg

 

P1100093.JPG

 

 

Du Jugenstil à nos jours...

"Le Jugendstil"

La Vienne de cette époque est l'un des berceaux des Modernes. De nouvelles voies sont explorées y compris en architecture. Citons en premier lieu Otto Wagner, dont l'influence se retrouve encore aujourd'hui sur l'image de la ville. Ses préférences allaient à une variante géométrique du Jugendstil. Ses constructions sont des édifices aux lignes claires, le plus souvent d'une parfaite symétrie, à la fois sobres et fonctionnels. Parmi les plus importantes de ses réalisations viennoises, on citera des stations, des ponts et des rampes de ce qu'était autrefois la Stadtbahn, aujourd'hui les lignes U4 et U6 du métro, la Majolikahaus et la Musenhaus sur la Wienzeile, l'église Kirche am Steinhof, ou encore la Postsparkasse. Un des éléments importants de l'architecture Jugendstil est la présence d'ornements, utilisés le plus souvent pour la décoration extérieure. Marbre, verre, faïences, parements métalliques, stucs dorés ou multicolores on apporté leur cachet aux habitations.

P1100298.JPG

P1100183

P1100253.JPG

P1100516.JPG

P1100097

 

« Maison Hundertwasser »

La HLM la plus étonnante de la capitale. Et en décorant la centrale thermique de Spittelau qui se voit très bien lors d'un circuit en bateau sur le Canal du Danube, Hundertwasser s'est érigé un monument d'un genre à part.

P1100263.JPG

P1100520.JPG

P1100539

 

Sur les berges du Danube, s'élèvent d'immenses bâtiments modernes: la Millenium Tower, un gratte-ciel de 202m, la Donauturm avec ses 252m... et ça continue.

P1090937.JPGP1100312.JPG

P1100311.JPG

P1100314

 

L'Art dans la rue 

P1100046P1100229.JPG

P1100070.JPG

P1100299.JPGP1100102.JPGP1100082.JPG

P1100098.JPG

P1100080

P1100099.JPG

P1100096.JPG

P1100220.JPG

P1100405

P1100418

P1090956.JPG 

 

"La Postsparkasse"

À côté des célèbres constructions baroques et gothiques, le Jugendstil occupe une place bien précise dans l’architecture viennoise. Des architectes de premier plan comme Otto Wagner, Josef Hoffmann, Adolf Loos ou Joseph Maria Olbrich sont à l’origine d’immeubles mondialement connus comme le pavillon de la Sécession, la Postsparkasse, Caisse d'épargne de la Poste, ou la Looshaus, construits au début du XXe siècle.

P1090949.JPG

P1090971.JPG

P1090963.JPG

P1090950.JPG 

 

"Secession" de Joseph Olbrich (1897-1898) Architecte

P1100355

P1100365.JPG

P1100347.JPG

 P1100358.JPG

 

"Palais Ferstel et Café Central"

P1100061.JPGP1100055.JPG


"Le Musée des Beaux-Arts" fut construit en 1891 non loin du Palais impérial afin d'accueillir les vastes collections de la famille régnante. Avec ses innombrables chefs-d'œuvre et sa collection de Bruegel, la première au monde, il compte aujourd'hui parmi les plus grands musées du monde.

Sa galerie de tableaux accueille de nombreuses œuvres majeures de l'art occidental, comme la « Madone dans la verdure » de Raphaël, l'« Ars pictoria » de Vermeer, les portraits d'infantes réalisés par Vélasquez et des chefs-d'œuvre de Rubens, Rembrandt, Dürer, Titien et Tintoret. La collection antique et égypto-orientale fascine avec ses trésors de cultures énigmatiques datant des temps passés. 

 

Concerts Opéra Théâtre

C'est la Ville où l'on sort le grand jeu: Mozart, Strauss, Brahms, Schubert, Haydn, Mahler, Beethoven...

 

P1100323.JPG

  L'Opéra National, le plus important Théâtre lyrique du Monde 

P1100319

Manifestation des Tibétains lors de la visite du Pdt Chinois Hu Jintao

P1100561

 

Cinéma Mode et autres...

La "Viennale" est le plus important des événements cinématographiques d’Autriche, ainsi que l’un des plus anciens et plus célèbre festival du monde germanophone.  Il a lieu tous les mois d’octobre dans les belles salles du centre historique de Vienne. Ce festival est marqué par une grande ouverture internationale. Cette année, Ariane Ascaride, Bertrand Bonello et "The Artist" de Michel Hazanavicius furent les invités côté français.

Je préfère le Cinéma et la Musique mais, la ville concentre de nombreux Festivals, Salons dans tous les domaines: Cosmétologie, Investissements, Mode, Pharmacie, etc... 

P1100122.JPG

P1100407.JPG

P1100388.JPG

P1100380.JPG


Gastronomie

P1100556.JPG

P1090917.JPGP1100553.JPGP1100339.JPG

P1100554.JPG

 

Recette de la "SACHERTORTE"

 

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 60 minutes

 

Ingrédients (pour 8 personnes ) : 

Pour le gâteau : 

- 7 oeufs 

- 150 g de beurre mou (+ 30 g pour le moule) 

- 150 g de chocolat noir corsé 

- 150 g de farine 

- 200 g de sucre en poudre 

- 250/350 g de confiture d'abricot 

Pour le nappage : 

- 150 g de chocolat noir 

- 40 g de sucre glace 

- 30 g de beurre mou 

 

Préparation : 

Le gâteau : 

Séparez les blancs des jaunes d'oeufs. 

Fouettez les jaunes avec 150 g de sucre en poudre et le beurre mou, jusqu'à ce que le 

mélange blanchisse. 

Faites fondre le chocolat à feu doux avec une cuillère d'eau. 

Incorporez le chocolat fondu et refroidi aux jaunes d'oeufs. 

Battez les blancs en neige ferme, en incorporant le reste de sucre en fin d'opération. 

Ajoutez alternativement la farine et les blancs d'oeufs à la préparation au chocolat. 

Versez la pâte dans un moule rond beurré et fariné. Faites cuire 60 mn à thermostat 6 

(180°C). 

Le nappage et le fourrage : 

Au sortir du four, démoulez le gâteau. Coupez-le en deux dans le sens de l'épaisseur. 

Tartinez une moitié de gâteau avec la confiture d'abricot. Rassemblez les deux moitiés du gâteau. 

Recouvrez le dessus et les côtés du gâteau avec de la confiture. 

Dans une casserole, faites dissoudre le sucre glace dans deux cuillerées d'eau. 

Ajoutez le chocolat et le beurre. Faites fondre à feu doux. Mélangez bien. 

Etalez le nappage sur le dessus et les côtés du gâteau. Travaillez rapidement car le 

nappage durcit vite.

 

Recette de l'"APFELSTRUDEL"

 

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 25 minutes

 

Ingrédients (pour 8 personnes ) : 

- 1 rouleau de pâte feuilletée 

- 5 pommes type Golden ou Canada 

- 2 poignées de raisins secs 

- 2 poignées d'amandes effilées 

- 2 poignées de sucre en poudre 

- cannelle en poudre (quantité selon le goût) 

- 1 jaune d'oeuf pour la dorure 

Préparation : 

Peler les pommes, les épépiner et les émincer en fines lamelles. Les mettre dans un 

saladier, saupoudrer de sucre en poudre et de cannelle. Bien mélanger avec les 

mains. 

Ajouter les raisins secs et les amandes. Bien mélanger à nouveau. 

Etaler la pâte feuilletée très fine en rectangle, verser la préparation aux pommes 

dessus en lui donnant une forme allongée. Rabattre la pâte en chausson, bien fermer 

les extrémités. 

Dorer à l'oeuf et enfourner à four chaud (thermostat 8/240°C) 20/25mn. 

Servir tiède avec de la crème anglaise.

 

Copyright© Danishout Novembre 2011

Repost 0
Published by DANISHOUT - dans Voyage
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 19:51

Télévision - Musique

 

Danielle AVOIOF invitée de

MINUIT SONT PLUS BELLES QUE VOS JOURS -- 20 ANS

 

"C'était bien" Reprise

Musique: Gaby Verlor  et Paroles: Robert Nyel

 


 

L'histoire

Un jour, Miss Avoiof se retrouve en studio, dans la peau d'une jeune Abeille, pour interpréter une chanson aux paroles bien ciblées.

 

La musique et la chanson devaient coller à un film d'animation réalisé par François MORET, sur une musique originale de ROUDOUDOU... deux types géniaux pour servir une marque de céréales pour enfants!

 

 

Le Clip sera diffusé durant de nombreuses années... avec un succès fou!

 

Voici toute l'équipe:

"MielPops Bizzzz Bizzzzz Bizzzzz"
Musique: Roudoudou
Chant: Danielle Avoiof
Crédits clip : Agence Leo Burnett Paris , Jean-François Goize et Stephan Ferens - directeurs de la création, Lorraine Holl - directrice de création, Juliette Novak - conceptrice rédactrice, Kaïs Brahmi - directeur artistique, François Moret - réalisateur pour Bibo Films et Première Heure et Marie Faivre - TV producer.

 

 

 "Clip Miel pops" 

 

C'est comme ça que tout a commencé  

 

"C'était bien" Reprise

Musique: Gaby Verlor  et Paroles: Robert Nyel


"Le p'tit Bal perdu" ou "C'était bien" Danielle Avoiof
Chant et Dessins: Danielle Avoiof  Son: Benoît Carré

version N/B

 

"Le p'tit Bal perdu" ou "C'était bien" Danielle Avoiof
Chant et Dessins: Danielle Avoiof  Son: Benoît Carré

version Couleur

 

 

"1 2 3 4" Reprise

Musique et Paroles: FEIST

 

"1 2 3 4" Danielle Avoiof
Chant et Dessins: Danielle Avoiof  Son: Benoît Carré

version Couleur

 

"Tant de belles choses" Reprise

Musique: Pascale Daniel, Alain Lubrano et Paroles: Françoise Hardy

 

"Tant de belles choses" Danielle Avoiof
Chant et Dessins: Danielle Avoiof  Son: Benoît Carré

version Couleur

 

"Je ne t'aime pas" Reprise

Musique et Paroles: Vincent Baguian

 

"Je ne t'aime pas" Danielle Avoiof
Chant et Dessins: Danielle Avoiof  Son: Benoît Carré

version Couleur

              

Site Roudoudou link


Copyright© Danishout Mars 2011

Repost 0
Published by DANISHOUT - dans Télévision
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 03:46

Musique

 

The JIM JONES REVUE: Encore !

 

P1090734.JPG

The Jim Jones Revue @ Paul B., Massy le 15 oct 2011

 

L'interview de Jim Jones ça s'écoute là  link

L'Interview de Henri Herbert ça s'écoute là  link

 

Après Madrid, on continue de suivre les Jim Jones Revue parce que c'est mieux que bien et que, ce soir, c'est leur dernière date en France avant de rentrer en studio pour nous concocter un nouvel Album à la fin de l'année.

 

The Jim Jones Revue continue sa tournée "all over the World" en enflammant la scène à chaque fois.

 

Du côté merchandising, ça sent la fin de tournée, il ne reste plus beaucoup de t-shirt, quelques CD...

 

King Automatic en est à la moitié de son set, lorsque Jim Jones débarque dans le hall du Centre Culturel avec la moitié de son équipage, costards impeccables et petite valise roulante.  

 

Le Public est assez jeune et je sens que ça va pas mal bouger alors je m'installe au balcon de la Salle Paul B. @ Massy.

 

Le premier morceau commence un peu dans le noir, mais tout suite le rouge est mis !

 

Les Jim Jones sont énervés. Une constante chez eux. Dans les premiers rangs c'est l'émeute sous un déluge de décibels.

Pendant une bonne heure et demi le Révérend Jones secoue sévèrement ses ouailles.

 

"Rock'n'Roll Psychosis", "Cement Mixer", "Who's Got Mine", "512", "Hey, Hey, Hey, Hey", "Shoot First", "Elemental", pied au plancher.    

 

On comprend ce que le combo doit aux explosifs Little Richard, Jerry Lee Lewis, au légendaire MC 5 de Rob Tyner !

 

Au rappel, Jim Jones insiste sur sa passion (et celle de Rupert) pour le Gun Club. Et hop, une petite cover de Jeffrey Lee pour conclure !


 

P1090773.JPG

P1090757.JPG

The Jim Jones Revue @ Paul B., Massy le 15 oct 2011

Les membres:

  • Jim Jones : Chant et guitare
  • Rupert Orton : Guitare
  • Henri Herbert : Piano
  • Gavin Jay : Basse
  • Nick Jones : Batterie

Concert @ "El Sol" Madrid (Espagne): link

Concert @ "La Maroquinerie" Paris (France):  link

Copyright© Danishout&Jay Octobre 2011
Repost 0
Published by DANISHOUT - dans Musique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de danishout.over-blog.com
  • Le blog de danishout.over-blog.com
  • : FILMER AU BON MOMENT AU BON ENDROIT
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Catégories

Liens