Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 08:10

Cinéma

 

Olivier ASSAYAS et le Festival de Cannes, c'est une longue histoire: spectateur, journaliste, critique, scénariste, réalisateur ...

 

Quand j'ai su que le réalisateur et scénariste français serait parmi les membres du Jury du 64ème Festival de Cannes, du 11 au 22 Mai, je n'ai pas été surprise.      

 

Le lendemain, la Presse annonçait qu'il présiderait la 37ème édition du festival du cinéma américain de Deauville du 2 au 11 septembre 2011.

 

L'effet magique "Golden Globe" avait provoqué un deux en un.

"CLEAN" Prix Interprétation féminine 2004


 

Le film

Après la mort par overdose de son compagnon Lee, un chanteur de rock à succès dans les années 1990, Emily (Maggie CHEUNG) sa compagne et ancienne chanteuse se retrouve six mois en prison au Canada pour fourniture de stupéfiant.

Leur fils, Jay, vit depuis quelques années chez les parents de Lee, Albrecht et Rosemary en Colombie-Britannique. Pour le revoir et retrouver la garde de son fils, Emily doit renoncer à la drogue et changer de vie. Emily tente de reconquérir sa place de mère auprès de son fils qui la rejette. Elle va petit à petit reprendre pied dans la vie normale, se sevrer difficilement, vivant de petits boulots à Paris.

Emily réussi à obtenir une proposition d'enregistrement de maquette de disque à San Francisco le week-end où elle obtient enfin la garde à Paris, après un arrangement secret entre son beau-père et elle, de son fils Jay. Entre respect de la parole donnée à son beau-père et opportunité unique de retrouver un travail qui lui convient, Emily est écartelée sur la décision à prendre.

 

P1050141

 

 

Le Carnet de Bord de Olivier ASSAYAS ou  La fabrication d'un film primé au Festival de Cannes

 

Le principe du carnet de bord est de décrire et de raconter ce qui se passe « aujourd’hui, ici et maintenant » avec des épisodes du début du projet jusqu’à la projection du film terminé en respectant la confidentialité de son travail. Comme ce que j'avais vécu avec Tomi UNGERER sur plusieurs années, en nous rencontrant aux dates charnières de sa vie artistique.

 

Et voilà comment j'ai passé une année avec Olivier sur "CLEAN" avec Maggie CHEUNG, Nick NOLTE, Béatrice DALLE, Jeanne BALIBAR et toute l'équipe du film.

 

Je désirais obtenir essentiellement le point de vue du réalisateur et, je m'y suis tenue malgrè la pression de mon rédacteur en chef qui souhaitait peopliser le sujet pour répondre à la loi du buzz. A l'époque, nous ne pensions pas à Cannes.

 

 

Episode 1: L'écriture

"J'avais une idée de personnage" link

Mars 2003, la période d'écriture vient de s'achever. Le Bureau grouille de monde, j'entends Matthiew, le 1er assistant d'Olivier, donner les instructions à son équipe, parler au téléphone avec son accent américain... des détails confirment que le tournage se passera à Paris et aussi à Londres, à San Francisco et quelque part au CanadaOlivier est en pleine préparation du tournage et même s'il sait se tenir en retrait pour laisser le producteur travailler, il a hâte de tourner. Je sens la tension, je suis obligée de pousser le son au maximum tant il parle doucement.

 

 

Episode 2: La production

"J'ai 85% de mon financement" link

La rencontre avec son producteur, Edouard WEIL d'Elizabeth Films, s'est faite dans un lieu mythique: les anciens bureaux des Films du Carrosse. L'épisode 1 commençait terriblement bien avec le fantôme de François TRUFFAUT en guest. Le financement du film est presque bouclé. Nous parlons de l'importance et de la nécessité de produire à l'International. C'est la course avant le début du tournage! 

 

 

Episode 3: Le Tournage

"J'ai tourné un tiers du film" link

Brian ENO, David ROBACK, METRIC et TRICKY pour la musique du film, ça donne un album que j'aime toujours écouter. Il fait le point sur les scènes tournées et les scènes à tourner.

 

 

Episode 4: Imprévus sur le plateau!

"On va inventer des petits passages" link

Le tournage avec Olivier se passe dans la douceur. J'observe Eric GAUTIER, un très grand directeur de la photographie, en plein travail. C'est très agréable. 

 

 

Episode 5: La fin du tournage

"J'avais jamais tourné avec Béatrice Dalle" link

Dernier jour du film, tournage de nuit gare du Nord, avec Maggie et Nick. Olivier fait le point sur le tournage avant d'attaquer le montage. J'aime sa pudeur et son esthétisme.

 

 

Episode 6: Le Montage

"Monter à quatre mains" link

Nous nous retrouvons à Joinville-le-Pont dans les Studios de montage. Le travail se fait rapidement, dans l'élan du tournage, avec une très belle complicité. J'aime beaucoup la chaleur de son chef monteur, Luc BARNIER. Un grand bonhomme assez séduisant.

 

 

Episode 7: Le Mixage pour finir avant Cannes

"Le mixage devenait une sorte de grand-messe" link

Le Mixage se fait aussi à Joinville-le-Pont. Il fait très sombre et je serais incapable de reconnaître dans la rue, le duo qui m'a laissé entrer dans le studio. Je passe un moment très agréable où tout fusionne pour donner de très belles choses. Je voudrais rester là pendant toute la durée du mixage du film mais, je n'ose pas le demander. A la fin, je me contente d'un "Merci beaucoup! Au revoir!". Je le regrette encore aujourd'hui.    

 

 

Episode 8: Arte, diffuseur et co-producteur, découvre le film avant Cannes

"Vraiment un super bon choix" link

Le film est projeté en l'absence d'Olivier. Je me suis laissée bouffer par la musique du film que j'écoute en boucle. Tout semble simple et facile. Michel REILHAC, Directeur du cinéma à Arte France et co-producteur, parle très librement du film et d'autres choses. Olivier s'est relâché nerveusement comme si la suite ne dépendait plus de lui! Tout cela est joyeux et dehors, il fait un temps magnifique digne de Cannes.

 

 

Episode 9: Pour Maggie

"Elle porte le film" link

La projection du film après Cannes rassemble le "tout Paris". Olivier et Maggie sont très discrets; on dirait deux adolescents plus en phase que jamais et pourtant... A la fin de la projection, il me parle de ce grand tourbillon. J'ai envie de le laisser seul tourner une page importante de sa vie. Une jeune femme blonde l'attend et ça me contrarie parce que j'aimais bien l'imaginer avec Maggie pour la vie. C'est mon côté romanesque. 

 

Cadeau magnifique! Maggie CHEUNG obtient le Prix d'interprétation féminine à Cannes. Sublime dans "In the mood for love", Maggie nous enchante avec sa voix grave et douce.

 

Olivier se dévoile pudiquement et tragiquement... Des moments précieux.

Après Cannes, Olivier ASSAYAS commencera le tournage de "Après Mai", une histoire sur l'engagement, après Mai 68, à travers le regard d'un jeune homme de 17 ans dans les années 70.  

 

LE PALMARES 2011


LONGS MÉTRAGES

COURTS MÉTRAGES

UN CERTAIN REGARD :

CINÉFONDATION :

CAMÉRA D'OR :

Copyright© Danishout Mai 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by DANISHOUT - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de danishout.over-blog.com
  • Le blog de danishout.over-blog.com
  • : FILMER AU BON MOMENT AU BON ENDROIT
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Catégories

Liens